La sophrologie s’appuie sur quatre grands principes.

Quatre principes liés entre eux, comme quatre poupées russes qui s’imbriquent !


Le schéma corporel comme réalité vécue

Pour Caycedo, tout passe par le corps et les sensations. Vivre son corps, apprendre à le connaître à tous les niveaux, à détecter les mécanismes pour mieux les gérer au quotidien. Pour être bien dans sa peau il faut commencer par la connaître, prendre du temps pour soi !


Action positive

L’impact du négatif sur la santé est connu de longue date. Pourquoi ne pas valoriser le positif et provoquer l’effet inverse ? Pour cela, il faut découvrir, conquérir et transformer nos mécanismes de pensée. C’est en ce sens que la méthode s’applique : la force de la méthode, c’est la répétition.


Réalité objective

Principe appliqué au sophrologue comme à la personne qui vient le voir. Il s’agit de voir la réalité des choses. Principe du regard nouveau qui doit permettre de se dissocier des jugements, des a priori. On entend parler ici d’attitude phénoménologique. S’intéresser à la façon dont les choses apparaissent.


Adaptabilité

Chaque personne est différente. Il s’agit pour le sophrologue d’adapter la méthode, le discours, les exercices proposés en fonction de la personne qui vient le voir, de ses attentes, de ses contraintes, de son ressenti…


sophrologie_quatre_principes