Ce qui perturbe l’esprit

Chères lectrices, chers lecteurs,

Je démarre une petite série de “citations”, qui je l’espère vous feront réagir en commentaire ! De petits articles pour de grandes réflexions ! Pour commencer cette série, parlons de Jules César. Oui, il semble que Jules César [-104 ; -44] disait il y a
plus de 2000 ans : “en général, ce qui est hors de vue perturbe plus facilement l’esprit des hommes que ce qui se voit”. Qu’en pensez-vous ?

 

Vous voyez le lien avec la sophrologie ? Qu’est-ce qui vous stresse aujourd’hui, l’instant présent (en train de lire cet article) ou un futur hypothétique ? Essayez de chercher où et comment cela se manifeste dans votre corps. Dites moi en commentaires ce que vous avez trouvé ?

Pour faire le lien avec la sophrologie, au lieu de “voir” il faut entendre ici “avoir conscience”. Oui, ce qui est vu, ou plus généralement ce dont on a conscience, est souvent moins perturbant, non ? Entre un futur incertain et un instant présent pleinement vécu, j’ai choisi ! Et la sophrologie permet de travailler cette conscience du moment présent, cette présence à soi qui procure une vie plus vivante. Et vous, que choisissez-vous ? Si vous décidez d’essayer la sophrologie, restez posté(e) ! Vous pourriez trouver des éléments intéressants sur ce blog.

A très bientôt pour l’article “La sophrologie pour quoi”, article qui devrait être un peu plus long 😉 En attendant, profitez de l’instant présent, du soleil ou de la pluie, du ciel bleu ou des nuages !

Xavier

Laisser un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *